[./index.html]
[./compac.html]
[./diresco.html]
[./unistone.html]
[./silestones.html]
[./dekton.html]
[./granit.html]
[./marbre.html]
[./pb.html]
[./pn.html]
[./france.html]
[./cheminee.html]
[./flam.html]
[./entretien.html]
[./lavabo.html]
[./seuil.html]
[./dalles.html]
[./croute.html]
[./boite.html]
[./realisation_cuisine.html]
[./cuisine_silestone.html]
[./sdb.html]
[./revetement-de-sol.html]
[./escalier.html]
[./historique.html]
[./entreprise.html]
[./video.html]
[./contacts.html]
[./promotion.html]
[./promotion-pierre--marbrerie-crombe.html]
[./promotion_granits.html]
[./index.html]
[./index_nl.html]
[http://www.scieriemaffle.be]
[https://www.facebook.com/crombe.be]
[Web Creator] [LMSOFT]
S.A. CROMBÉ N.V.
C
M
5 générations de Marbriers à votre service
En 1898, Henri Crombé, alors contremaître marbrier, s´associe avec un ami pour créer sa propre marbrerie à Woluwé-Saint-Pierre

1er génération

Quelques années plus tard, en +/- 1904, l'association est dissoute et Henri Crombé fonde une nouvelle entreprise avec ses fils aînés Laurent et Frédéric, rejoints peu après par Jean et en 1914 par le plus jeune fils Xavier

2eme génération

Après leur mariage, les fils de Henri s’installent à leur compte, rue Vervloesem à Woluwé-Saint-Lambert dans un atelier de 50 m², seul Xavier reste avec son père. En 1942, il reprend l’affaire et sera à son tour rejoint par son fils, Jean, en 1947. Cinq ans plus tard, ils fondent la SPRL « Marbrerie Crombé et fils »

3eme génération

A la mort de son père, en 1967, Jean continue seul.
Jean Crombé investit dans la réalisation d’une salle d’exposition et cette décision ne tarde pas à porter ses fruits.

4ème génération.

En 1977, fidèle à la tradition, Jean est rejoint par second fils Philippe
En 1981, l’entreprise occupe trois personnes et réalise un chiffre d’affaires de 7 millions de franc belge
Deux autres enfants de Jean rejoignent l’entreprise, Yves, Christine, l’époux de cette dernière, Paul Momont, sans oublier l’épouse de Jean Crombé, Lily.
La première décision consiste à émigrer vers des lieux plus vastes. La famille jette alors son dévolu sur les locaux de la Marbrerie Leroy. Situé avenue de la Couronne, à Ixelles, l’atelier présente une superficie avantageuse de 600 m²
Yves, Philippe et Christine font de la petite marbrerie familiale une Société Anonyme.
Les résultats ne se feront pas attendre. Forte d’une capacité de production multipliée par trois, l’entreprise voit son chiffre d’affaire croître dans des proportions hallucinantes, passant 7 à 110 millions de franc belge en l’espace de 8 ans.
En 1989, les carnets de commandes abondamment remplis, la Marbrerie Crombé voit une nouvelle fois ses ateliers saturés.
Le début des années 90 marquera une nouvelle ère puisque la marbrerie déménage dans de nouveaux bâtiment de 7000 m² à la chaussée de Haecht, associant les bureaux, un show room et les ateliers de production.
En 2001, la famille Crombé rachète les actifs la société Gain Bougard et créent la Scierie des Carrières de Maffle sprl (SCM). www.scieriemaffle.be

5ème génération

Une cinquième génération en la personne de Xavier Crombé relèvele le défi par l’utilisation de nouvelles technologies de production.
Xavier Crombé symbolise la nouvelle génération qui surfe sur les techniques permettant de donner un nouvel élan à l’entreprise.